0
0

Monsieur le Maire,

Il semblerait que les versions divergent concernant l’avenir de notre salle des Bourdaines!

Qu’en est-il exactement?  Avez-vous vraiment refusé la proposition de MACS à savoir qu’en contre-partie d’un euro symbolique, ces derniers exploitent la salle? envisagez-vous un projet immobilier comme il est évoqué ?

Pensez-vous que la fermeture de cette salle de spectacle soit la meilleure issue ? Je ne suis pas de cet avis.

J’espère que les seignossais et les amoureux de spectacles vous ferons changer d’avis!

 

 

 

  • BARBOT a poster ce sujet Il y a 3 mois
  • dernière modification Il y a 2 semaines
0
0
Je vous remercie pour votre message et vous apporte par la présente quelques précisions.
La Gazette municipale ci-jointe vous apportera plus d’informations.
Oui, la commune a refusé les propositions de MACS, inacceptables financièrement.
Le « don » de la salle n’est pas envisageable comptablement étant donné que celle-ci est évaluée 2,5 M€. Alors qu’elle est propriété communale, la commune ne peut pas faire un don de 2,5 m€, alors même qu’elle a investi l’an dernier encore 150.000€ dans la salle.
Le principe même de l’intercommunalité, c’est que toutes les communes payent, certes de manière non équivalente au regard des spécificités de chacune, mais conservant néanmoins une certaine équité entre les communes. Il n’est pas envisageable qu’un projet soit réalisé en faisant payer les Seignossais plus que les autres.
Les propositions que vous mentionnez ont simplement proposé que les Seignossais payent plus que ce qu’ils payent actuellement.
Je ne sais pas si vous êtes Seignossaise, mais si vous vous mettez à la place des Seignossais, je pense que vous le comprendrez.
Comme je l’ai dit et redit, nous souhaitons que cette salle reste une salle de spectacle, mais cela ne peut pas se faire en faisant payer les Seignossais.
Néanmoins, j’ai clairement indiqué qu’il n’est pas question que la commune supporte seule le coût de cette salle et que nous serions dès lors obligé de la fermer.
Concernant un éventuellement projet immobilier, il s’agit de fantasme de M. Kerrouche, la fermeture de la salle ne veut pas dire pour autant la vente du terrains à un promoteur.
Bien cordialement,
Lionel Camblanne.
Showing 1 result
Votre réponse

Veuillez en premier pour continuer.