L’assemblée participative est constituée d’un groupe d’habitants, les « référents de quartiers », ayant vocation à réfléchir et agir avec et pour la commune. Elle place les Seignossais au cœur de la démocratie locale et leur permet de créer et évaluer la politique de la ville au quotidien. Sans remplacer la démocratie représentative, elle la complète pour bâtir une ville plus proche des besoins de ses administrés.

Tirage au sort vendredi 7 mai à 17h

Le tirage au sort des référents de quartier se déroule vendredi 17 mai à 17h. Il est diffusé en direct sur ce lien.

Qu’est-ce qu’un référent de quartier ?

Un référent de quartier est le maillon qui relie les élus municipaux aux habitants. C’est une aide précieuse pour les élus municipaux dans l’élaboration des décisions et des projets qu’ils prévoient pour améliorer la vie des citoyens.

Quel est son rôle ?

Son engagement doit reposer sur un principe d’écoute, d’échanges et de respect des opinions de chacun pour le bien collectif et l’intérêt général.

  • Il informe les habitants de son quartier des décisions ou des projets mis à l’étude par les élus pour leur environnement proche.
  • Il reçoit les attentes et les demandes des habitants du quartier sur tout sujet, afin de les transmettre auprès des élus.
  • Il participera de plein droit au comité consultatif du budget participatif.

Qui peut être référent de quartier et comment sera-t-il élu ?

Toute personne majeure résidant en permanence sur le territoire de la commune peut faire acte de candi- dature (à l’exception des membres de la famille des élus, du personnel communal et des membres des associations de propriétaires déjà constituées).

14 personnes seront tirées au sort parmi les candidatures reçues (la parité sera respectée). Elles représenteront les membres titulaires et 14 autres dans le même respect de la parité qui remédieront à la vacance d’un membre titulaire, pour les 5 secteurs qui sont définis comme suit, voir le plan.

Élus municipaux et référents de quartiers
• L’écoute et le respect de chacun doit être au cœur de cette relation si l’on veut que cette démocratie participative joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de la commune.
• Une réunion trimestrielle réunira élus et référents de quartier, en dehors des réunions thématiques qui pourront être proposées en fonction des projets pour la commune.